Les véhicules électriques à l’atelier
Les véhicules électriques à l’atelier
Les véhicules électriques à l’atelier
Les véhicules électriques à l’atelier

Les véhicules électriques : la fin des vidanges d’huile à l'atelier

Les véhicules électriques : la fin des vidanges d’huile à l'atelier

Les véhicules électriques n’ont pas les mêmes besoins de maintenance et d’entretien que les véhicules à moteur à combustion classiques. En effet, ils ne possèdent pas de bougies d’allumage, pas de système d’échappement, ni de boîte de vitesses. Idéal pour gagner du temps et de l’argent. Pensez tout de même à l'entretenir régulièrement !

Découvrez ici toutes les réponses à vos questions :

  • Pourquoi les véhicules électriques ont rarement besoin de se rendre à l’atelier ?
  • En quoi la maintenance d’un véhicule électrique diffère de celle d’un véhicule diesel ou essence ?
  • Ce que vous pouvez faire pour minimiser l’usure
  • Ce que vous devez prendre en compte pour sélectionner un atelier

En raison de leur système d’entraînement spécifique, les véhicules électriques n’ont plus besoin de certaines pièces que l’on trouve dans un moteur classique. Filtres à air, à carburant et à huile, système de refroidissement du moteur, bougies d'allumage, pièces d'usures telles que le système d'échappement ou l'embrayage, n'ont donc plus leur place au sein des voitures électriques ! En effet, les véhicules électriques sont équipés de moteurs synchrones triphasés qui ne subissent pas d'usure due au frottement et qui ne nécessitent que très peu d’entretien. De plus, les véhicules électriques n’ont pas besoin d’une boîte de vitesses manuelle.
En résumé, moins de composants, des coûts de maintenance réduits.

Moins de composants, moins de maintenance

Les freins nécessitent toujours un entretien régulier. Cependant, les véhicules électriques utilisent moins de freins, notamment dû à la récupération, et doivent donc être remplacés moins souvent.
Pour vous expliquez le fonctionnement du véhicule électrique : lorsque celui-ci freine, l’énergie cinétique est transformée en énergie électrique, qui est elle-même récupérée. La récupération a un effet de frein moteur, et ainsi le système de freinage est moins sollicité. Par conséquent, il s’use moins que sur un véhicule à moteur à combustion.
Outre les freins, le système de direction, la climatisation, les roues et les pneus doivent eux aussi être entretenus. Il faut ainsi effectuer une révision générale aux mêmes intervalles que pour un véhicule à moteur à combustion.

Bien que de nombreux composants présents dans un moteur à combustion ne soient plus nécessaires, la liste des points d’entretien d’un véhicule électrique inclut en revanche plusieurs pièces spéciales comme : la batterie qui nécessite une inspection visuelle lors de la révision générale, les connexions et le câblage de recharge.

Maintenance des véhicules électriques

Gardez un œil sur la batterie

La plupart des véhicules électriques sont équipés de batteries lithium-ion. Si vous voulez prendre soin de la batterie, sachez qu’elle ne doit pas rester trop longtemps à un niveau de charge inférieur à 20 %.
Tout comme pour les smartphones, qui sont également dotés de batteries lithium-ion, la manière dont vous rechargez la batterie d’un véhicule électrique peut prolonger sa durée de vie. Par exemple, il est préférable de la recharger avec du courant alternatif, au moyen d’une prise électrique domestique, que de la recharger avec du courant continu dans une station de recharge rapide. La batterie est l’élément le plus coûteux du véhicule, vous avez donc tout intérêt à en prendre soin !

Les propriétaires de véhicules électriques doivent aussi garder un œil sur une autre pièce d’usure importante : les pneus. Les véhicules électriques développent un couple nettement plus élevé que la plupart des autres véhicules. Toutefois, des accélérations marquées et fréquentes peuvent user les pneus plus rapidement. C’est pourquoi il est conseillé d’accélérer progressivement.
Vous devez prendre en compte les besoins spécifiques aux véhicules électriques lorsque vous achetez et entretenez les pneus !

Des coûts de maintenance inférieurs de 35 % à ceux des moteurs à combustion

Même si les véhicules électriques ont besoin d’être révisés régulièrement, ils présentent des coûts de maintenance et de réparation inférieurs d’environ 35 % à ceux d’un véhicule à moteur à combustion comparable, selon l’Institut pour l’industrie automobile (IFA) allemand. Une récente étude menée conjointement par l’IFA et l’organisme DEKRA estime que dès 2020, le coût total de possession d’un véhicule électrique, comprenant le prix d’achat, l’électricité, la maintenance et les réparations normales, sera inférieur de 3,2 % à celui d’un véhicule à moteur à combustion. Et cela sans même prendre en compte les primes à la casse et les recharges gratuites.

Au moment de faire réviser votre véhicule électrique, vous pouvez choisir n’importe quel atelier capable d’effectuer la révision conformément aux spécifications du constructeur. Cependant, seuls des ateliers dûment formés et équipés sont habilités à travailler sur les systèmes haute tension. Avant de commencer à travailler sur le véhicule, le mécanicien doit vérifier que le système haute tension est bien hors tension pour éviter tout problème. De manière générale, si vous choisissez un atelier agréé et qualifié, vous pouvez être sûr que tous les critères nécessaires seront remplis.

Abonnez-vous maintenant et prenez de l'avance

Obtenez des informations régulières sur les actualités ID.3, la famille ID. et la mobilité électrique du futur.

Your browser is outdated!

For the best user experience, please update your browser.